Chou chinois et Coeurs de palmier sautés au wok, boulgour au cumin et raisins secs

Publié le par tartineetboterham

J’ai l’immense chance de pouvoir compter, chaque semaine, sur mon groupe d’achat solidaire auquel je participe activement depuis près d’un an et demi pour me fournir de délicieux légumes bio et cultivés par des maraîchers de ma région.

Cette initiative ne cesse de me réjouir parce qu’elle me permet de cuisiner des légumes dont je n’ai jamais eu connaissance et même que je n’avais jamais remarqués dans les rayons de mon supermarché (mais qui achète des betteraves, franchement ?).

En cette saison, le choix n’est pas encore à l’heure de l’été et en attendant avec impatience l’arrivée des délicieuses aubergines, tomates et courgettes, je découvre les choux sous toutes leurs facettes.

Cette semaine, je n’ai pas manqué l’arrivée d’une espèce que j’apprécie particulièrement et que je n’avais plus revue depuis l’année dernière : le chou chinois. Plus allongé et moins fripé que son cousin le chou vert, il est légèrement plus piquant et se révèle être un allié parfait pour les plats asiatiques.

Une légère étude sur internet m’apprend également que le chou chinois est un légume au pouvoir antioxydant dont la consommation régulière pourrait jouer un rôle dans l’effet préventif contre le cancer, en plus d’être bourré de vitamines en tout genre. Chic alors, donnons-nous en à cœur joie !

Celui-ci a été rejoint par des rondelles de cœurs de palmier, achetés en bocal chez Oxfam, et par quelques carottes qui attendaient leur tour dans le bac du frigo.

Pour accompagner ces légumes, rien de tel que du boulgour, dont j’aime la saveur noisette, que j’ai agrémenté de cumin moulu et de raisins secs. Nous avons mangé ça avec des saucisses de porc achetées dans une ferme biologique de notre campagne. Miam !

 Chou-chinois-boulgour-raisin-cumin.JPG

Ce qu’il vous faut :

-          un chou chinois

-          quelques carottes pour donner de la couleur

-          un demi-bocal de cœurs de palmier

-          un oignon

-          du curcuma

-          du cumin

-          du poivre de cayenne

-          de l’huile de sésame

-          1 càs de gomasio (un mélange de sel et de sésame grillé)

-          3 càs de ketjap manis (qui est de la sauce soja indonésienne, mais une sauce soja classique ferait tout aussi bien l’affaire)

-          du boulgour

-          des raisins secs

-          du sel, du poivre

 

Ce que vous devez faire :

Après avoir émincé les oignons, faites-les revenir dans de l’huile de sésame (j’adore l’odeur de cette huile qui donne dès le départ une note asiatique à tout plat) et saupoudrez de curcuma. Une fois les oignons fondus, ajoutez les légumes émincés et parfumez d’un peu de poivre de cayenne (un peu !), de gomasio, de cumin moulu (le moudre permet de développer la saveur du cumin), de sel et de poivre. N’oubliez pas de mélanger régulièrement, pour éviter que les légumes ne brûlent dans le fond du wok. Au besoin, vous pouvez y rajouter un fond d’eau. Ajoutez le ketjap manis.

Pendant que les légumes cuisent, mettez à bouillir 3 volumes d’eau salée pour un volume de boulgour. Rajoutez les céréales dans l’eau bouillante et attendez qu’elles aient absorbés toute l’eau, tout en remuant. Lorsque le tout est encore un peu mouillé, rajoutez les raisins secs et un peu de cumin, mélangez et attendez l’absorption complète de l’eau.

Servez les légumes et le boulgour seuls pour une version végétarienne, ou accompagnés d’une viande, au choix.

 

Bon appétit !

Publié dans Végétarien

Commenter cet article