Scampis poêlés et mizuna

Publié le par Aurélie

N’allez surtout pas croire que je ne me nourris que de gâteaux, de tartes et de crêpes (même si j’aimerai bien !). Il m’arrive aussi de préparer des plats complets, si si je vous jure. J’aime d’ailleurs assez bien me casser la tête pour innover à chaque fois et faire des trucs de diiiiingue qui me prennent un temps fou et qui sont mangés en une seconde et demi. C’est bête, inutile mais j’aime ça.

Parfois, par contre, je ne me sens pas du tout d’humeur à chipoter et mon éternelle fainéantise prend le dessus. Quand c’est comme ça, on se commande honteusement une pizza ou on va se chercher une crasse frite chez le fritier du coin. On pousse même le vice à manger ça devant la TV, c’est dire la débauche. C’est gras, huileux, tout à fait nul question nutritif mais de temps en temps, hein, zut. En général, on regrette TOUJOURS notre écart durant la nuit, où on agonise l’un comme l’autre en crevant de soif tellement notre festin était trop gras et salé et que nous n’en avons pas l’habitude. C’est le mal.

Or, ce soir, comme j’étais seule, je n’avais pas du tout la tête à cuisiner quelque chose de fabuleux mais j’avais quand même envie de quelque chose de bon et de léger (vade retro satanas et autres fabuleuses pizzas et frites).

J’ai donc réveillé quelques scampis endormis dans le congélo, secoué un reste de mizuna * du frigo et me suis armée de mon huile de sésame et de mon ketjap manis, un dans chaque main s’il vous plait.

Au menu : des scampis poêlés à la sauce soja, reposant sur un lit de mizuna (derrière ce titre pompeux et poétique se cache à vrai dire un plat qui m’a pris, montre en main, 5 minutes). C’était ma foi fort fort bon, accompagné d’une tranche grillée d’un très bon pain fait avec de la farine de soja (miam miam), bien que frugal (en même temps, qu’avais-je pensé en ne poêlant seulement que 4 malheureux scampis ?). J’ai terminé mon repas par une petite note sucrée : une pomme coupée en dés et cuites durant 2 minutes au micro-onde, saupoudrée de poudre d’amandes blanches et de miettes de spéculoos. On n’a que le bien qu’on se donne, voyez-vous… ;-)

scampis-poeles-sur-lit-de-mizuna.jpg

Ce qu’il vous faut :

-          Des scampis (frais ou surgelés)

-          De la sauce soja

-          De l’huile de sésame

-          Du gomasio

-          De la coriandre moulue

-          Du poivre

-          De la mizuna

Ce que vous devez faire :

Décongelez les scampis ou préparez-les s’ils sont frais (les équeuter, les écailler, ce genre de choses). Faites chauffer une cuillère à soupe d’huile de sésame dans une poêle et faites-y revenir les scampis. Ajoutez un peu de coriandre moulue, de poivre et de sauce soja et continuez la cuisson des scampis sur feu moyen.

Pendant ce temps, préparez la mizuna avec un peu d’huile de sésame et une cuillère à soupe de gomasio.

Une fois que les scampis commencent à prendre, montez le feu pour que le tout caramélise (à surveiller !). Sans attendre que ça sente le brûlé, retirez les scampis et présentez-les sur une assiette. Déglacez votre poêle avec un chouïa d’eau pour former une petite sauce soja-huile de sésame que vous pourrez verser sur la salade et les scampis.
Saupoudrez l’assiette de gomasio avant de servir. C’est prêt !

Bon appétit !

* la mizuna, c'est quoi ? et bien c'est une salade d'origine japonaise (ai-je lu) ressemblant un peu à de la roquette, mais avec des feuilles plus pointues, plus déchiquetées, de la famille de la moutarde. Et on s'en rend bien compte en la croquant puisqu'elle a un goût assez piquant ! A tester donc si vous la trouvez... 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article